#PurePlayer Ce que j’ai fait en créant une entreprise de presse

L’imprévu, c’était un média en ligne adossé à une équipe de formateurs en innovations numériques.

Mon rôle a consisté à travailler sur les questions de :

  • business : chargée avec mon associé de trouver un mode de financement de la société qui lui permette de salarier une dizaine de personnes (au plus fort de l’activité), j’ai notamment construit le modèle économique dual, démarché les clients pour la formation, réalisé les études de marché autour des médias en ligne et de l’abonnement, ainsi qu’effectué la veille nécessaire à l’évolution de notre modèle. Cette partie business revêt également un aspect de représentation – à travers des conférences, mais aussi ma participation au bureau du SPIIL.

  • ligne éditoriale : la ligne éditoriale a été construite avec les associés principaux au tout début de l’aventure L’imprévu. Mon rôle a été de la garantir ensuite en encadrant la rédaction ; j’ai ainsi participé à la création ex-nihilo d’une rédaction, organisé les plannings éditoriaux, géré les pigistes et leur accompagnement, relu les papiers de la rédaction et les piges, fait avancer les formats éditoriaux, etc.

  • management : j’ai accompagné l’équipe côté rédaction principalement, au quotidien, dans la réalisation de ses missions. On parle ici d’accompagnement personnel des journalistes, mais aussi de guide pratique à l’usage d’une rédaction, de tableau de prévision et de conférence de rédaction à mener.

  • formation : formatrice depuis plusieurs années – je ne conçois pas que notre métier et mon savoir ne soit pas transmis à qui pourrait en avoir besoin – j’ai travaillé avec des nombreux journalistes de presse locale, de presse nationale et de télévision. Je vous renvoie au catalogue de formation de (feu) L’imprévu.

  • comptabilité et gestion : certains argueront que c’est une partie pénible de la mission, j’ai pour ma part plus qu’apprécié vérifier les fiches de paie, travailler des tableaux chiffrés, mettre en place une mutuelle d’entreprise et suivre la législation sur le sujet, échanger avec l’expert comptable.

  • journalisme : j’ai aussi trouvé un temps d’écriture et de recherche de sujets et de publication d’enquête, n’étant jamais très loin de mon métier d’antan.

Pendant ces nombreuses années à L’imprévu, deux dispositifs – en plus du reste – ont été pensé de A à Z. Avec l’équipe de L’imprévu, le dispositif de factchecking en direct avec L’émission politique (aujourd’hui Vous avez la parole), et avec les talentueux Datagif la newsletter Il y a 5 ans qui revenait sur l’actualité jour pour jour cinq ans en arrière. Le premier dispositif répondant au besoin de vérification de l’information, le second à cette actualité qui bégaye en permanence.