Une semaine de liens #8

C’est reparti pour une nouvelle semaine – qui comme d’habitude sur ce blog n’arrive jamais au même moment dans la semaine.

Point #InternetdansleTGV

Internet dans le TGV, on en rêve et … on est donc pas prêts de voir arriver une connexion stable en Wi-Fi dans nos chers trains. Le Thalys propose une offre comprise dans le prix de certains billets mais si les prix des billets pour les eurodéputés et autres clients du Paris-Bruxelles rentabilisent le cout, ce n’est pas le cas de tous les trajets « nationaux ».

Pourtant – c’est PcInpact qui le raconte très bien – en octobre 2010, la SNCF promettait monts et merveilles avec un magnifique pack de connexion à bord de ses trains. Expérimenté sur le TGV est, le service coutait 350.000 euros pour chaque TGV.

Sauf que le développement du super service n’aura pas lieu pour le moment : trop cher et trop compliqué à maintenir en état, il n’y a pas de modèle économique. On continuera à surfer en Egde ou parfois en 3G aux abords des grandes villes.

Point #journalisme

Alors que les Assises2013 avaient lieu à Metz la semaine dernière, deux liens à lire sur le métier. Le premier concerne RTL et le batônnage des dépêches de l’AFP que le média fait faire par … l’AFP elle-même et le second sur les écoles de journalisme vouées à disparaitre.

RTL sous-traite donc le traitement – deux fois traiter, oui, pardon – des dépêches de l’AFP à l’AFP via une de leurs filiales. Procédé nouveau, il consiste en une ré-écriture des dépêches initiales, « de la titraille à l’iconographie en passant par les liens, tout est réécrit “à la demande” » précise Alice Antheaume sur Work in Progress. Accès au CMS maison, les journalistes de l’AFP s’occupent ainsi de l’éditing des papiers.

Et ce, sept jours sur sept, 21h/24 – ce système devrait s’élargir à 24h/24. En tout, près de 90 dépêches sont traitées en moyenne par jour, et entre 5 à 10 contenus agrégés.

Démarche assez intéressante donc.

L’autre actu #journalisme de la semaine est un papier des Inrocks. La profession, déjà plutôt ébranlée pour diverses raisons, est en train de négocier un virage (on sait pas vraiment lequel mais il est là). Le journaliste revient sur la fermeture le 30 septembre dernier de l’IDJ, une des grandes écoles de journalisme belge. Jean-François Dumont, ancien président de l’IDj raconte dans les colonnes de l’hebdo :

“A quoi bon former des journalistes qui ne trouveront pas de travail ou deviendront précaires […] Les formations se multiplient et l’emploi se raréfie. « 

Et le journaliste de rappeler qu’en France il n y’a « pas dix filières de formation mais une centaine, selon les chiffres de la Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes (CPNEJ). Et il ne se passe pas un jour sans qu’un média annonce des suppressions de postes.  »

La suite est ici et elle n’est guère optimiste.

Point #data potentielles

Le rapport annuel de l’Agence des participation de l’État sur l’État actionnaire vient de paraitre. Il est disponible ici. Des data à profusion (y compris la rémunération des patrons des entreprises pour lesquelles l’état est actionnaire majoritaire ou non) pour ceux qui s’ennuient et un beau schéma de participation à la clef. (via @Samuel Le Goff)

Vidéo de la fin

Une vidéo pour terminer – et peut-être vous plomber un peu. Le reportage de Clément Le Goff au Cambodge montre les manifestations des petites mains du textile. Bangladesh aussi et encore. Ils travaillent pour 28 euros par mois. Combien le trench fabriqué au Bangladesh et vendu en Europe par les grandes marques ?

 


Journal du 12-11 à 20h00 [Intégrale] par francetvinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *