Une semaine de liens #6

Quinze jours sur Twitter ne veut pas dire plus de liens à insérer dans la revue de liens. La preuve avec un résumé de ces quinze derniers jours – dans lesquels j’ai volontairement exclu toute information relative à l’affaire Leonarda et à celle de Guillaume Pley.

Point métier de #journaliste

Commençons par un lien qui a déjà beaucoup tourné : l’interview express de Gilles Bourdouleix – député-maire de Cholet -, la plus courte de sa carrière politique certainement. Saluons aussi l’enregistrement de France 3 Pays de la Loire qui permet de montrer aussi face à quoi certains journalistes sont confrontés dans leur métier. Le refus sec et efficace d’un interlocuteur. Alors est-on toujours obligé de répondre aux questions de journaliste ? Vaut-il mieux ne jamais répondre – comme ça arrive tellement souvent – à un mail envoyé comme une bouteille à la mer ?

Autre point presse, une dépêche sur les biscuits Oreo, qui seraient « aussi addictifs que la cocaïne » a été reprise un peu partout. C’est fou, on rigole bien quand même. Une petite chose avant de prendre pour argent comptant l’assertion précédente : les Oreo sont bourrés de sucre et les rats sont attirés par le sucre du biscuit. Aka tout ce qui contient du sucre et qui est consommé en grande quantité pourrait potentiellement être addictif. Le démenti d’Oreo sur l’addiction à ses biscuits est introuvable. Peut-être parce qu’ils seraient obligé de confirmer une haute teneur en sucre – non spécifique à la marque mais commune à toutes les marques de biscuits – et donc entrainer dans son sillage toutes les marques de la gamme gouter ? Quoi qu’il en soit, il serait bien de cesser de reprendre les dépêches ou communiqués. Benoit Raphael l’explique très bien : ça ne sert à rien !

Sinon ces trois dernières semaines, j’ai couru après différentes interlocuteurs pour une pige sur un secteur qui a la réputation d’être plutôt fermé. Me plaignant sur Facebook du peu de réactivité des attachés de presse par mail ou téléphone et de ma deadline qui commençait à se rapprocher dangereusement, Fabrice m’a envoyé ce lien du blog des coulisses de l’AFP : « Mon portrait de Catherine Deneuve, un parcours du combattant » ou comment devenir chèvre quand on ne parvient pas à joindre quelqu’un dans le cadre du métier de journaliste. Pas toujours représentatif mais plutôt drôle.

La société, #lesgens

Dans le HuffPo, un papier décortique une étude des attitudes des parisiens dans le métro : pas besoin de parler quand on se marche dessus par mégarde, un simple regard d’excuse (et la moue désolée qui va avec) suffit. Et effectivement, il est très rare d’entendre des excuses orales. Parce que la majorité des gens s’isole avec écouteurs ou casque et que finalement on est tous dans le même bateau.

Dans un tout autre registre, Brain Magazine a pondu un excellent article à découvrir par là sur l’explication de la montée du FN. Par les chats.

Point #train

Deux infos sur le train cette semaine (un papier fouillé sur le Thalys, un autre sur les tarifs de la SNCF agrémenté d’un constat personnel). Dans les Echos, un très bon article sur le réseautage au wagon-bar de la « navette parlementaire ». Selon l’heure de votre Paris-Bruxelles, vous avez de fortes chances de vous retrouver assis à côté d’un lobbyiste, d’un assistant ou mieux d’un parlementaire. Pour l’avoir vécu – entendu des conversation plutôt confidentielles – et pratiqué – travailler sur des dossiers confidentiels – dans le Thalys, rien de mieux pour glaner quelques informations. La suite au prochain aller-retour.

9067852569_63cf8cda4d_z

Autre article, sur les tarifs cette fois, ce père de famille ne pourra profiter des vacances de Noël cette année pour réunir tout le monde. En cause, les tarifs exorbitants de la SNCF.

Du coup, nous resterons seuls avec notre fille, qui aura la joie de partager un Skype avec sa grand-mère pendant le réveillon et à qui nous expliquerons, surtout, comment le rail français, ce symbole séculaire de la France, de Napoléon III au TGV, s’est transformé, sous votre sage gouvernance, pour l’ensemble des Français, en ce cauchemar permanent.

Pour pratiquer régulièrement la SNCF – la pré-réservation est devenu mon hobby favori – les dates clefs de la compagnie (vacances et jours fériés) sont un frein au voyage.

 

Point #LOL (#oupas)

L’info qu’il ne fallait pas rater : Christine Lagarde change de coupe de cheveux. Réservé aux abonnés je n’ai hélas pu le lire en entier. Si quelqu’un pouvait me résumer son contenu… Merci d’avance !

Point #culture

Sinon Julien Doré sort son prochain album demain lundi. Un vrai BIJOU. Disponible sur Spotify, il le sera cette nuit sur Deezer et en achat sur iTune. Régalez-vous !

Et en Espagne, les salles de cinéma vides depuis des lustres se sont remplies pour les trois jours de la fête du cinéma. Une hausse de 550% dès le premier jour. Pas 55 ou 50, pas de faute de frappe ici mais bien 550%. Alors la culture est-elle vraiment le premier budget qu’il faille couper ?

Le chiffre du mois ? 13,3 millions de personnes regardent chaque mois la télévision sur un autre écran que leurs téléviseurs. C’est deux fois plus qu’il y a quatre ans et c’est énorme.

Et une dernière info 😉

 


Une excellente semaine à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *